Productions scientifiques

  1. Publications (29)
    1. Monographies (1)
    2. Chapitres d'ouvrages et actes de colloque (4)
    3. Revues à comité de lecture (3)
    4. Articles et notices de dictionnaire (6)
    5. Textes et éditions en ligne (6)
    6. Publications à visée pédagogique ou professionnelle (2)
    7. Recensions (4)
    8. Traductions (3)
  2. Conférences (22)
    1. Conférences internationales (6)
    2. Conférences nationales avec comité de lecture (5)
    3. Séminaires et conférences sans comité de lecture (9)
    4. Réunions d'étude (2)
  3. (Co-) Organisation de colloques (2)

Publications (29)

a) Monographies (1)

(2015) Asymétrie conditionnelle et asymétrie spontanée des progressions harmoniques. Le rôle des dissonances dans la cristallisation de la syntaxe harmonique tonale (c. 1530-1745), Paris, eSorbonne. En ligne : http://www.e-sorbonne.fr/theses/2013pa040191.

b) Chapitres d'ouvrages et actes de colloque (4)

(2009) « Dissonance and harmonic progression, The impact of seconda pratica on the advent of tonality », 2nd International Conference for PhD Music Students, Thessaloniki, p. 34-42. En ligne : http://www.guillotel-nothmann.com/publications/thessaloniki_2009.pdf.

(2013) « Polarisation et direction privilégiée des progressions. À la recherche du fonctionnement tonal et de ses fondements  », Regards sur la Tonalité, Sampzon, Delatour, p. 29-48. (partie empirique rédigée par Claire Meyer).

(2014) « Paradigme transitif et syntaxe tonale, une explication cognitive et sémiologique de l’asymétrie des progressions », Musica, sive Liber Amicorum Nicolas Meeùs, Paris, PUPS, p. 393-418.

(2015) « Ästhetische Prämissen, Theoriebildung und Legitimationsstrategien. Subjektiver Ausdruck als Ursprung der harmonischen Tonalität? », Kongressbericht des 13. Jahreskongress der GMTH, Hildesheim, Olms (en préparation).

c) Revues à comité de lecture (3)

(2010) « Dissonances et progressions harmoniques. L’impact de la seconda pratica sur l’origine de la tonalité », Musurgia XVII/4, p. 33-56. Abstract disponible sur le site de la revue Musurgia : En ligne : http://musurgia.free.fr/fr/XVII4_3.html.

(2010) « Plus difficile à dénouer que le nœud gordien. La résolution descendante des dissonances », Jardin de Musique VI/2, p.141-165.

(2011) « Cheminements harmoniques et profils tonals, quels critères pour l’analyse de la polyphonie de la Renaissance? », Jardin de musique (en préparation). Prépublication en ligne : http://www.guillotel-nothmann.com/publications/profils_tonals.2011.pdf.

d) Articles et notices de dictionnaire (6)

(2015a-d) Lexikon des Musikschrifttums (Melanie Wald-Fuhrmann, dir.), vol. 1, Musiktheorie (Ullrich Scheideler, Felix Wörner, éd.), Kassel, Bärenreiter & Metzler. 4 articles : « Dressler (1563) », « Nivers (1667) », Praetorius (1619), « Walther (1708) » (en préparation).

(2015e-f) Lexikon des Musikschrifttums (Melanie Wald-Fuhrmann, Hartmut Grimm dir.), vol. 2, Musikästhetik, Kassel, Bärenreiter & Metzler. 2 articles : « Praetorius (1614) », « Hartung (1749) » (en préparation).

e) Textes et éditions en ligne (6)

(2006) Le langage harmonique des fantaisies et fugues pour orgue de Max Reger, Mémoire de Master I sous la direction de Michel Fischer, Paris, Université Paris-Sorbonne. En ligne : http://www.guillotel-nothmann.com/publications/reger.html.

(2007) Dissonances et progressions harmoniques, Le cas du Tractatus augmentatus compositionis (c.1655-1659) de Christoph Bernhard, Mémoire de Master II sous la direction de Nicolas Meeùs, Paris, Université Paris-Sorbonne. En ligne : http://www.guillotel-nothmann.com/publications/TelosDoc121108.pdf.

(2009) Telos, logiciel d'analyse harmonique et contrapuntique, Paris, PLM. En ligne : http://www.guillotel-nothmann.com/publications/bernhard.html.

(2010) Tensional paradigm and tonal syntax some cognitive and semiotic implications. Publication en ligne de la communication This is Your Brain on Music Theory, Indiana University, février 2010, Paris, PLM. En ligne : http://www.guillotel-nothmann.com/publications/VH + Semiology.pdf.

(2011) Dissonance naturelle – Dissonance artificielle. L’ ‘accord de septième’ à l’origine de la tonalité moderne? Prépublication d’une communication faite au colloque Intuitions of Tonality in the Seventeenth Century, University of Chicago Center in Paris, février 2011, Paris, PLM. Prépublication en ligne : http://www.guillotel-nothmann.com/publications/Dissonance naturelle-artificielle.pdf.

(2014) Michael Praetorius, Syntagma Musicum, Band 3. Wissenschaftlich-kritische Onlineedition, Wolfenbüttel, TMG, 2014. En ligne : http://tmgbeta.org/xtf/view?docId=tei/Praetorius 1619/Praetorius 1619.xml;query=;brand=default.

f) Publications à visée pédagogique ou professionnelle (2)

(2012) Documents pour le cours d'organologie générale, licence 2e année, Paris, PLM. En ligne : http://www.plm.paris-sorbonne.fr/spip.php?article377.

(2012) Théorie et évolution du langage, Époque classique, Futuroscope Chasseneuil, CNED, p. 77.

g) Recensions (4)

(2014a, c) « Martin Kirnbauer, Vieltönige Musik. Spielarten chromatischer und enharmonischer Musik in Rom in der ersten Hälfte des 17. Jahrhunderts, Schola Cantorum Basiliensis Scripta, Schwabe Verlag, 2013  », Musique-Images-Instruments XV (en préparation), Musurgia (en préparation).

(2014b) « Melanie Wald-Fuhrmann (éd.), Steinbruch oder Wissensgebäude? Zur Rezeption von Athanasius Kirchers 'Musurgia Universalis', Musiktheorie und Kompositionspraxis, Bibliotheca Helvectica Romana, Schwabe Verlag, 2013 », Musurgia, (en préparation).

(2014) « Johann Rosenmüller, Vesperpsalmen 7: Levavi oculos Lætatus sum I-III Anhang: Alternativfassung zu Lætatus sum III, herausgegeben von Holger Eichhorn, Köln, Dohr, 2012 », Editionen in der Kritik, Alfred Noe (éd.), Berlin, Weidler (en préparation).

h) Traductions (3)

(2015a-c), traduction vers l’allemand de Nicolas Meeùs, « Cherubini (1835) », « Hubald von Saint Amand (c. 900) », « Sauveur (1701) », vol. 1, Musiktheorie (Ullrich Scheideler, Felix Wörner éd.), Kassel, Bärenreiter & Metzler (en préparation).


2. Conférences (22)

a) Conférences internationales (6)

(2008) « Harmonic Vectors », Tonality in Perspective, King’s College, London, mars 2008.

(2009) « Dissonance and harmonic progression, The impact of seconda pratica on the advent of tonality », International PhD Music Students Conference, Aristotle University of Thessaloniki, Thessaloniki, février 2009.

(2009) « Polarisation et direction privilégiée des progressions. À la recherche du fonctionnement tonal et de ses fondements  », Nouveaux regards sur la tonalité, Université François Rabelais, Tours, novembre 2009.

(2014) « Conditional Asymmetry and Spontaneous Asymmetry of Harmonic Progressions. The changing status of the directional tendency in madrigal cycles from Verdelot to Monteverdi (c. 1530-1638) », VIIth European Music Analysis Conference, Leuven, septembre 2014.

(2015) « Digital edition applied to music-theoretical writings. The case of the Syntagma Musicum, vol. III (1619), by Michael Praetorius », The Sixty-First Annual Meeting of the Renaissance Society of America, Berlin, mars 2015.

(2015) « Thesaurus Musicarum Germanicarum – l’édition électronique des sources germaniques de la période 1500-1650  », Music Research in the Digital Age, New York, juin 2015.

b) Conférences nationales avec comité de lecture (5)

(2009) « Plus difficile à dénouer que le nœud gordien. La résolution descendante des dissonances », Entretiens sur la musique ancienne en Sorbonne 6e édition, Université Paris-Sorbonne, mai 2009.

(2010) « Tensional paradigm and tonal syntax some cognitive and semiotic implications », This is Your Brain on Music Theory, Indiana University, février 2010.

(2010) « Cheminements harmoniques et Profils tonals quels critères pour l’analyse de la polyphonie de la Renaissance ?  », Entretiens sur la musique ancienne en Sorbonne 7e édition, Université Paris-Sorbonne, mai 2010.

(2011) « Dissonance naturelle Dissonance artificielle. L’ ‘accord de septième’ à l’origine de la tonalité moderne ? », Intuitions of Tonality in the Seventeenth Century, University of Chicago Center in Paris, février 2011.

(2013) « Ästhetische Prämissen, Theoriebildung und Legitimationsstrategien. Subjektiver Ausdruck als Ursprung der harmonischen Tonalität ? », Musiktheorie und Ästhetik. 13. Jahreskongress der GMTH, Rostock, octobre 2013.

c) Séminaires et conférences sans comité de lecture (9)

(2008a) « Dissonances et progressions harmoniques. L’impact de la seconda pratica sur l’origine de la tonalité », Journée d’étude PLM, Université Paris-Sorbonne, mars 2008. 

(2008b) « Telos, Logiciel d’Analyse contrapuntique et harmonique », Chantiers PLM, Université Paris-Sorbonne, octobre 2008.

(2009) « Polarisation et direction privilégiée des progressions, à la recherche des fondements de la tonalité harmonique », Séminaire, Université Paris-Sorbonne, novembre 2009.

(2013) « TMG, un état des lieux », Séminaire PLM-OMF, Université Paris-Sorbonne, novembre 2013.

(2013) « La musicologie dans l'enseignement supérieur français », Séminaire, University of Chicago, novembre 2013.

(2014) « Prémisses esthétiques, théorisation et stratégies de légitimation. L'expression subjective à l'origine de la tonalité harmonique? », Séminaire, Université de Montréal, avril 2014.

(2014a) « Zur digitalen Edition des Syntagma Musicums (Band 3) von Michael Praetorius (1571-1621). Ein Zwischenstand », Colloquium, Herzog-August-Bibliothek Wolfenbüttel, avril 2014.

(2014b) « Digitale Editionen musiktheoretischer Texte. Das Beispiel des Syntagma Musicums, Band 3 von Michael Praetorius », séminaire, Herzog-August-Bibliothek Wolfenbüttel, juillet 2014.

(2014) « Syntax, Semantik, Emotion und Ästhetik Eine neurokognitive Studie zum Status dissonanter Oberflächenstrukturen in der abendländischen Mehrstimmigkeit », séminaire, Max-Planck Institut für empirische Ästhetik, Frankfurt am Main, septembre 2014.

d) Réunions d'étude (2)

(2012) Thesaurus musicarum germanicarum, réunion des collaborateurs français, Paris, Maison de la Recherche, mars 2012.

(2013) Thesaurus musicarum germanicarum, réunion des collaborateurs français et allemands, Paris, Maison de la Recherche, novembre 2013.


3. Organisation de colloques (2)

(2010) L’analyse de la musique polyphonique renaissante – un état des lieux des méthodes analytiques, journée d’étude dans le cadre des Entretiens sur la musique ancienne en Sorbonne (7e édition 2010), 27-29/05/2010. Comité scientifique : N. MeeĆ¹s, A.-E. Ceulemans, C. Guillotel-Nothmann.

(2014) Tonality : recent theoretical models and analytical tools, session d’une journée organisée dans le cadre de la European Music Analysis Conference, Leuven, 17-20/09/2014. Comité scientifique : Sociétés européennes de théorie et d’analyse musicale.